Accueil > Actualités > Expositions > Email 2067

du 20 décembre au 31 janvier

Email 2067

Exposition de David Guez

Entrée libre

Envoyer un email dans... 50 ans ! Comment faire les bons choix aujourd’hui pour demain ?

Email 2067 est un projet artistique de type net.art (art en réseau) développé par David Guez qui propose d’envoyer un message dans le futur via le réseau internet sous la forme d’un email retardé dans le temps.

En cette période de fin et début d’années, nous vous proposons de participer à l’œuvre en envoyant un message à vos proches, message qu’ils pourront recevoir de demain au 31 décembre 2066. Mais..., jouer avec le temps et le réseau, envoyer un message dans le futur, ne serait-ce pas commencer une sorte de dialogue où se développe le désir, l’attente et peut être l’angoisse d’un inconnu existant hors soi ?

Processus

Il suffit de remplir le formulaire en lien puis de le valider.
Une notification va alors être envoyé à votre correspondant pour lui indiquer la présence d’un message dans le futur de votre part.
Puis, le message sera crypté et stocké sur le réseau jusqu’à sa date d’échéance.
À la date convenue, un « email du passé » apparaitra sur le lecteur de courrier du récepteur.
Dans le cas où celui-ci a entre temps changé d’email, différentes stratégies permettent alors de lire le message via le site web, notamment en utilisant un mot de passe ou des mots-clefs mnémotechniques délivrés lors de la notification.

DAVID GUEZ
Depuis 1995, David Guez réalise des projets artistiques dont les deux moteurs fondamentaux sont :
- La notion de « lien » : lien social, lien entre les différents médiums et entre les différentes pratiques, lien associé à une idée de l’altérité où les technologies seraient le moyen d’échanger avec l’autre.
- La notion de « public », au sens le plus ouvert du terme : « un art ouvert et disponible à tous les publics » et au sens politique et social : « un art qui questionne les libertés publiques et intimes et qui propose des alternatives ».
Ces deux approches lui ont permis d’inventer des « objets » et des « matrices » qui questionnent des sujets contemporains et leurs liens avec les nouvelles technologies.Il s’agit de thèmes aussi variés que les médias libres, la psychanalyse, le rapport au temps, les usages collaboratifs de l’internet, les problèmes d’identité, de pertes de liberté et les questions d’archivage.

EN COMPLÉMENT
Rencontre-débat avec David Guez, artiste samedi 5 avril à 15 h 30