Accueil > En création > Archeolingua

du 23 au 27 octobre

Archeolingua

Projet de création avec les enfants des centres de loisirs Langevin et Varlin élémentaires, en compagnie du collectif Fossile

JPEG - 107.3 ko

Archéolingua propose aux enfants du quartier Grand Ensemble de la ville de Tremblay-en-France, de s’aventurer en territoire peu connu : le patrimoine archéologique local. Partant des images prises durant les fouilles archéologiques effectuées dans le quartier du Vieux-Pays, ils découvriront en chemin des objets et des sites qui racontent des histoires de vie pour, par la suite, imaginer leurs propres histoires en transposant la vie des habitants de l’époque au paysage d’aujourd’hui.

Voyageant d’une zone urbaine à une zone plus rurale, du Moyen-Âge à la période contemporaine, ils enregistreront en compagnie du collectif Fossile l’histoire que racontent ces objets photographiés et ces images de champs de fouilles sous forme de récit oral, inversant dès lors les processus historiques des médias de transmission. Par l’écriture et le travail sur la voix (personnel et en chœur), ils s’approprieront collectivement cette histoire.

En travaillant sur la réinterprétation fictionnelle de leur patrimoine à partir des traces résurgentes du passé, les enfants créeront une nouvelle strate dans le territoire, une sorte de « para-site » patrimonial. La recherche plastique s’emparera ainsi des techniques, des objets et des images de l’archéologie pour ouvrir sur le paysage sonore et visuel quotidien et sur les supports de mémoire numériques précaires qui sont dépositaires de notre patrimoine contemporain.

Archéolingua prendra en effet la forme finale d’une balade dans le quartier du Vieux-Pays où, chaque histoire imaginée par les enfants sera rendue audible par un système de géolocalisation de contenus déclenché lors du passage des promeneurs devant une affiche grand format composée par les enfants et comportant l’image source de l’histoire. Une carte physique accompagnera également cette balade où enfants et parents seront mis à contribution pour devenir les guides des différents visiteurs.

LES ARTISTES INTERVENANTS

Le collectif Fossile est un groupe informel et variable qui engage une recherche poétique et politique sur la réappropriation de l’espace public en y greffant des lieux temporaires de représentation. Ses champs d’action varient en fonction du contexte d’intervention et de la composition du groupe. Que ce soit par des collages, des camouflages, des installations, des photographies, des vidéos, des sons, des textes ou des performances, son travail combine différents médias dans des œuvres hybrides qui sont souvent implantées provisoirement dans des lieux publics. Plusieurs de ses axes de recherche se croisent autour des notions de trace ou de patrimoine, que celui-ci soit textuel - légal ou poétique -, architectural, génétique, mythique ou archéologique. Ses travaux ont été montrés à l’occasion de manifestations d’art contemporain ou de festival d’arts numériques, (Nuits Blanches de Paris, Hôtel Gabriel de Lorient, Centre Européen de poésie d’Avignon, Musée Thomas Henry de Cherbourg, Musée archéologique de l’Oise...).


Un projet développé dans le cadre de la manifestation C’est mon patrimoine ! en partenariat avec le service Enfance de la ville de Tremblay-en-France et le service des Archives et du Patrimoine de la Seine-Saint-Denis, avec le soutien de la Direction régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (DRAC - SDAT), la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale d’Ile-de-France (DRJSCS) et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).