Accueil > Actualités > Conférences et débats > La vie et l’œuvre d’Albrecht Dürer (1471-1528)

samedi 7 novembre à 15 h 30

La vie et l’œuvre d’Albrecht Dürer (1471-1528)

Conférence Histoire de l’art par Sylvie Testamarck

Tarifs : 5 € - Non adhérents
 / Entrée libre - Adhérents et moins de 18 ans
3 € - Adhérents des partenaires tremblaysiens

Dessinateur et graveur émérite, peintre et aquarelliste novateur, théoricien inspiré, tel fut Albrecht Dürer. Premier artiste germanique ayant connu une célébrité égalant celle des plus grands italiens, il fut celui qui introduisit la Renaissance dans les pays du nord.

Né à Nuremberg, c’est dans l’atelier d’orfèvre de son père que Dürer s’initie d’abord à la création. Déterminé à devenir peintre, il entre à 15 ans dans celui de Mickael Wolgemut et c’est là, qu’outre l’apprentissage de la peinture et du dessin, il s’exerce aussi à la gravure sur bois et sur cuivre. Cette formation de peintre et graveur est fondamentale pour l’artiste qui parachève celle-ci par un tour de compagnonnage de 4 ans.
De retour à Nuremberg, il épouse Agnès Frey en 1594 et part la même année pour son premier voyage en Italie. Revenu dans sa ville natale, il ouvre son atelier et c’est là que furent réalisées peintures, dessins et gravures (dont, entre autres chefs-d’œuvre, l’ éblouissante Melancolia de 1514). En portant cette dernière technique à un point de perfection encore jamais atteint alors, il élèvera la gravure au rang d’art majeur.
Un second voyage est effectué en Italie de 1505 à 1507.

Artiste érudit, son œuvre témoigne de son intérêt pour toutes les branches du savoir : optique, urbanisme, mondes naturels, anatomie, perspective, mathématiques (trois ouvrages seront d’ailleurs rédigés sur ces trois derniers sujets). La diversité de ses préoccupations, la virtuosité de sa technique, son inépuisable curiosité intellectuelle alliées à une puissante imagination créatrice en font l’égal des plus grands artistes de la Renaissance.

S. T.