Accueil > Actualités > Rencontres et débats > Programmer la matière

samedi 13 février à 10 h 30

Programmer la matière

Rencontre-débat en compagnie de Dominqiue Peysson

Dans le cadre de sa résidence artistique, en partenariat avec le Lieu multiple de Poitiers.

Tarifs : Entrée libre adhérents et - de 25 ans / 3 € adhérents des partenaires tremblaysiens / 5 € non adhérents

JPEG - 52.6 ko

Cette saison, ces temps d’échanges mensuels vous proposent d’aborder sous différents axes un ensemble de questions liées aux enjeux géo-environnementaux contemporains.

Comment l’artiste peut-il appréhender la matière d’une toute nouvelle manière, sculptant et structurant ses constituants internes pour modeler ses propriétés physicochimiques ? Quelle est alors la rencontre des sensibilités entre l’homme et la matière ? Utiliser la matière performante et active conduit à la réalisation d’œuvres responsives, c’est-à-dire interactives.

Alors qu’un art de l’immatériel s’est développé au cours du XXe siècle, cette matérialité renouvelle pour l’art contemporain sa manière d’aborder le très ancien couple matière/forme. L’artiste sculpte non pas la forme extérieure, mais les sous-structures internes de la matière, non pas l’objet mais ses propriétés. Prenant acte de son passage par le monde des idées, la matière se pose comme présence à la fois tangible et immatérielle, matière et matière grise. Une matière « qui a un poids, qui a un cœur », pour reprendre l’expression de Gaston Bachelard, et dont le toucher peut nous toucher au plus profond. Une substance performante et active dont l’intense présence et la capacité d’étrangéisation du réel éveillent des sentiments esthétiques d’une grande richesse. Elle se fait responsive pour donner corps à des œuvres interactives d’un autre genre, avec lesquelles nous entrons en relation directement par le langage de la matière. Une matière à penser, puisque notre pensée est d’abord corporelle. Penser par exemple les limites de la matière, à l’aube de notre marche vers le vivant artificiel.

La rencontre en écoute

EN COMPLÉMENT
Projet de création de Dominique Peysson de janvier à décembre
Installation de Dominique Peysson du 4 janvier au 27 février